•• Les classes sociales sont des murs à briser. | PV ELYNOA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Chevalier-Pégase
Niveau: 1
Expérience:
20/20  (20/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2016
Localisation : Ylisse, aux côtés du capitaine Chrom !
MessageSujet: •• Les classes sociales sont des murs à briser. | PV ELYNOA Sam 14 Mai - 17:32

Comment en était-elle arrivée là ?

Seule devant un amas de bouts de porcelaine, Sumia paniquait. Ce n'était pas la première fois que cela arrivait; elle avait par mégarde fait tomber toute la vaisselle des Veilleurs, qui heureusement pour elle, n'étaient pas dans les environs. Ils risquaient toutefois de revenir à un moment donné, avant même qu'elle n'ait le temps de réparer sa casse. La jeune chevalière-pégase se punissait d'une culpabilité profonde, tandis que ses yeux annonçaient un sanglot. Enfin, elle finit par se dire que s'apitoyer sur son sort ne rimerait à rien, et que si elle faisait vite, elle pourrait racheter toute la vaisselle de porcelaine qu'elle avait brisée en morceaux. Elle ramassa tout les débris, se coupant malgré elle, puis les jeta là où personne ne pourrait se blesser.

Sumia partit donc en ville, en compagnie de son fidèle destrier ailé qui marchait à ses côtés, où elle espérait ne pas faire une nouvelle gaffe. La capitale était plutôt calme ce jour-là, malgré le beau temps. La majorité des villageois craignaient sans doute une attaque, par les temps qui couraient. Une intrusion, ou une apparition d'ombres était envisageable. Toutefois, les boutiques étaient plutôt nombreuses à être ouvertes, même si elles n'accueillaient que peu de monde. La jeune femme aux cheveux châtains se rendit dans l'une d'entre elles, manquant de trébucher en franchissant le seuil de la porte. Elle salua poliment le vendeur qu'elle avait déjà eu l'occasion de connaître, puis racheta toute une caisse de vaisselle en porcelaine, dans laquelle les Veilleurs pourraient manger à leur faim.

« - Merci beaucoup. » lança-t-elle avec un sourire.
« J'vous en prie, essayez de ne pas tout faire tomber cette fois ! » répondit-il en riant.

En sortant de la boutique, Sumia marcha lentement et sûrement, la caisse entre ses mains pansées. Elle chargea son pégase de l'achat, avant de se blottir contre lui et lui caresser le chanfrein tendrement, s'excusant de lui reléguer cette tâche. Maintenant, la jeune femme n'avait plus à se soucier de cette histoire. Elle poussa un soupir de soulagement, se remettant en route vers la caserne. Chrom et les autres étaient peut-être déjà de retour. Elle les imaginait, constater avec effroi que toute leur vaisselle avait disparue. La jeune chevalière-pégase ne se hâta pas pour autant, souhaitant apprécier la douceur du climat.

En passant dans le pré qu'elle avait eut l'habitude d'arpenter, elle voulut faire une halte. Pour elle, mais surtout pour son pégase qui portait la caisse inconfortablement disposée depuis un moment. Il n'était pas particulièrement fatigué, mais Sumia abhorrait lui faire endurer cela. Elle le déchargea alors, toujours très prudemment, puis le laissa le champ libre pour aller brouter l'herbe du pré. Le destrier s'en alla donc, galopant et hennissant à travers la pleine fleurie. Sa cavalière profita également de l'instant pour se détendre, au milieu des fleurs qu'elle aimait tant. Cependant, quelque chose qu'elle vit au loin attira son attention :

« - Oh ? Qu'est ce donc ? »


Cela ne semblait pas humain. Était-ce un animal ? En vue de la taille, il ne pouvait s'agir que d'une monture. Sumia était sûre que ça n'était pas un destrier, et en se rapprochant, elle put voir qu'il s'agissait d'une wyverne. Est-ce que son maître était dans les environs ? Bien qu'elle avait une certaine affinité avec les animaux, la jeune femme ne s'approcha pas davantage de l'imposante créature ailée. Elle les appréciait, mais moins que les pégases, dont elle aimait s'occuper. Enfin, elle crut apercevoir quelqu'un...

[couleur paroles RP #D25A6E]
Revenir en haut Aller en bas

•• Les classes sociales sont des murs à briser. | PV ELYNOA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Classes sociales
» Quelqu'un peut me dire de quelle couleur sont les murs de ce lycée...? Je les vois rose et jaune fluo aujourd'hui...
» 02 - Les classes sociales et les métiers
» Vertiges des classes sociales ! Ft. Naoki
» Mur en crayon IKEA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEA Shades of Sins :: Ylisse :: Ylisstol-
Sauter vers: