« Je suis prête à risquer ma vie s'il le faut, dans le but de changer le destin.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 14/02/2016
MessageSujet: « Je suis prête à risquer ma vie s'il le faut, dans le but de changer le destin.» Dim 14 Fév - 12:07



Robin




âge L'âge est dur quand on a perdu une partie de sa mémoire... Disons qu'elle a une vingtaine d'années, 23 ans peut être ?
sexe Une femme
origine Ancienne Plegia, Ylissienne à présent
race Humaine, ancien réceptacle de Grima
classe Stratège -> Maître Stratège
groupe Ylisse
anniversaire Elle ne s'en souvient plus, disons le 6 mars
métier Stratège, Reine d'Ylisse ancienne princesse de Plegia.  

arme & capacités Robin manie les tomes magiques utilisant le feu, la foudre et le vent. Elle n'est pas capable d'utiliser ceux des mages noirs et n'a jamais fait que subir les malédictions. Elle ne peut utiliser que les épées et tente de les manier aussi bien que Chrom même si elle a quelques séquelles.
Sa force réside en une grande vitesse d'action ainsi que chance qui lui permettent d'éviter la plupart des attaques et s'assurer une victoire. Elle n'a presque pas de résistance, son corps de femme étant fragile, elle a du mal à encaisser beaucoup et privilégie donc les attaques magique qui l'exposent moins au danger.
monture Robin s'entraîne à monter à cheval mais son niveau est...peu élevé.
caractéristiques physiques Ses cheveux sont d'un blanc si nacré qu'ils s'associent parfaitement à la neige. Coiffés en deux couettes, en une, tressés ou encore détachés, elle change selon son envie, néanmoins en combat, elle ne peut se permettre de laisser sa chevelure flotter dans les airs. Elle ne possède pas de frange, juste une mèche sur le côté gauche de son visage.

Ses yeux sont ambrés, noisettes. Les traits de son visage sont légers, sa peau est blanche et douce au touché, néanmoins le soleil la rend fragile. C'est pourquoi, elle porte souvent son long manteau qui recouvre une grande part de son corps. Sa silhouette est fine, frêle et elle n'est pas bien grande. Néanmoins sa taille est dans la moyenne. Ses formes sont d'une bonne taille, la rendant séduisante derrière ses vêtements toujours fermés.

Son tatouage de Grima a disparu de sa main après avoir eu une deuxième chance.

personnalité
Travailleuse comme jamais, tu as souvent passé des nuits à revoir les meilleures stratégies pour qu'aucun membre des Veilleurs ne perdent la vie. Tu as toujours fait en sorte de trouver le plan le plus apte à vous sauver tous et à accomplir le but présent. Assistant toujours Chrom, rangeant les armes et les polissant pour éviter qu'elles ne se brisent, tu cherchais à être là pour eux. Ce sentiment n'a pas diminué avec le temps et tu veux toujours être utile quitte à manquer de sommeil et bailler en plein après-midi.

Ta tendresse est aussi grande que ta vaillance, tu as toujours épaulé les Veilleurs, tu leur as toujours souri quand ils en avaient besoin, tu as toujours essayé de résoudre leurs problèmes et d'être là. Ta présence se faisait ressentir, surtout aux côtés du prince. Cette gentillesse qui t'animait se transformait en une force lors des combats où tu devais orchestrer les actes de chacun pour gagner. Tu faisais presque peur à mettre autant de volonté lorsque tu combattais, les sourcils froncés et le regard plein de détermination.

Tu n'as jamais laissé transparaître tes larmes, ta tristesse même semble imperceptible pourtant elle était bien dans ton cœur. Tu as eu peur le jour où Chrom a failli être assassiné, tu te souviens avoir imaginé le pire et remercié cent fois Lucina de l'avoir secouru. Tu as aussi craint ce moment où Vaike prenait des risques inconsidérés tout comme les autres lors du combat final. Tu as eu peur qu'un de tes proches ne meurt, cette pensée faisait trembler ton cœur mais ton corps restait de marbre. Si le stratège tremble, l'armée sera perdue, sous cette pensée tu n'as jamais laissé ton regard te perdre ni les larmes te guetter. Après cette guerre, tu as pu laisser tes sentiments transparaître, notamment en voyant tes enfants.

Tu es très perspicace, lorsqu'on tente de te mentir, tu le remarques immédiatement de même lorsqu'on te cache quelque chose. Tu sais bien lire les expressions des autres, un détournement de regard, un sifflement passager ou encore une différence de langage. Tu es très douée pour comprendre très rapidement les choses et agir en conséquence, en suivant ton cœur, tu répondras. Car ta sincérité est perpétuelle et tes mensonges sont impensables. Cela ne t'empêche pas de faire une petite farce de temps en temps, en toute discrétion.

Ta douceur est omniprésente, tu as développé ton côté maternel et te montre encore plus protectrice avec tes enfants qu'avec ton mari. Cela ne t'a pas empêché d’exécuter des sorts devant les yeux de ton fils pour le distraire et qu'il cesse de pleurer. Tu n'es pas très douée avec tes enfants, tu ne sais pas vraiment comment faire et ta maladresse est perceptible par tes drôles d'idées parfois dangereuses ou stupides. Qu'y peux-tu ? Tu fais de ton mieux mais ne t'en sors pas mieux, alors tu lis encore tes livres pour en apprendre plus à ce sujet.


histoire

Tout a commencé près d'un village, allongée dans l'herbe des champs, tu t'étais endormie ici. Ne craignant pas le froid ni d'être trouvé, ton corps léger et frêle reposait entre les épis de blés. Tu semblais si paisible que rien ne t'éveillait, le vent soufflait doucement sur tes longs cheveux alors que ton manteau te servait de couverture. Néanmoins, un groupe passa près de toi, les sabots des cheveux ainsi que les hennissements te perturbèrent. Cela fut suivit par la désagréable impression que l'on t'observait.

« - Grand-frère, penses-tu qu'elle ira bien.. ?
- Et si ce n'était pas le cas ?
- Ne dis pas quelque chose comme ça ! »

Suite à tout ce bruit, tu venais d'entrouvrir doucement tes yeux, les clignant plusieurs fois pour obtenir une visibilité plus nette. Le soleil t'empêchait de distinguer clairement les deux silhouettes, tu les entendais juste échanger quelques mots entre elles. Qui étaient-ils ? Tu l'ignorais. Un nuage couvrit le soleil, te permettant de distinguer les deux inconnus, l'un aux cheveux bleus, l'autre, une demoiselle à la chevelure dorée.

« - Tu reprends tes esprits ?
- Elle va bien !
- Si tu continues de dormir ici, tu risques d'attraper un rhume. Peux-tu te lever ? »

Tu n'avais pas encore répondu, perdue. Néanmoins, tu hochas doucement ta tête tout en lui tendant ta main. Cette main même sur laquelle trônait une drôle de marque, tu ne savais plus ce qu'elle représentait. Tu t'es relevée, lâchant la main de cet homme avant de voir une troisième silhouette. Beaucoup plus imposante, elle était dans une large armure, cet homme tenait les chevaux en te scrutant du regard.

« Merci, Chrom. »

Tu venais d'exprimer ta gratitude en une légère courbette respectueuse puis tu te rendis compte de tes propres propos. Qui était ce Chrom ? Tu n'arrivais pas à y réfléchir correctement, ton esprit était vide, sans aucun souvenir. Suite à cela, Frederick se méfia encore plus de ton identité, tu étais louche, même toi tu le comprenais. Heureusement que Chrom et Lissa t'accordèrent leur confiance. Après un combat contre des bandits, tu t'es rendue compte de la magie que tu utilisais, tu savais aussi manier l'épée. Tu aidas la troupe avant d'être remerciée.

Vous repartirent sur les routes, passant par la forêt pour manger de l'ours autour d'un feu. Ce goût était horrible, tu ne pouvais pas t'empêcher de grimacer comme Lissa en voyant pourtant les hommes mangeaient ceci comme s'il s'agissait de pain. Par la suite, Chrom et sa sœur se sont éloignés, Frederick te surveillait alors que tu essayais de trouver le sommeil, tu n'en eus pas l'occasion. Le sol se mit à trembler, certains arbres tombaient tandis que des boules de feu chutaient au hasard.

Face à cette vue, Frederick t'a laissé grimper sur son cheval tandis que vous fuyez le campement, réduit en cendre. La forêt s'embrasait rapidement avant que vous ne rejoigniez Chrom et Lissa, essoufflés. Ils étaient en compagnie d'un épéiste, ce dernier protégeant la jeune femme de toutes ses forces. De l'autre côté, Chrom se battait en compagnie de deux nouvelles personnes, Sully et Virion. L'adversaire était un corps, bougeant anormalement et ne craignant pas les blessures. Ce fut la première rencontre avec les Ombres.

Le sauveur de Lissa repartit sans dire un mot, la troupe à présent plus grande se dirigea vers Ylisstol où ils rentrèrent. Tu te souviens bien de ta première venue ici, tu étais émerveillée de voir autant de monde heureux, tous souriaient et rigolaient. Des danseurs ambulants dans les rues, des marchands voulant vendre leurs poissons ou fruits... C'était magnifique. La reine de cette ville l'était tout autant. C'est lorsque Lissa parla de « Grande Soeur » que tu compris ton erreur et t'excusas plusieurs fois de ne pas avoir été plus respectueuse envers eux. Cela accorda un sourire à Chrom qui te dissuada de l'appeler par sa royauté.

A peine persuadée que tu pourrais te reposer ici, Chrom te fit rejoindre les Veilleurs. Ceux protégeant le pays, celui d'Ylisse. Tu acceptas, tu n'avais aucune raison de ne pas le faire. Après avoir fait la connaissance des Veilleurs, de Vaike le champion, Sumia la maladroite, Miriel la sérieuse, Stalh et Kellam l'effacé, vous partirent en mission. Tout se déroula bien, excepté que les gardes de Regna Ferox avaient essayé de vous tuer en croyant à une imposture. Chrom put discuter avec l'un des Khlans tandis que tu l'observais. Il méritait ce titre de Prince, par son charisme, c'est ce que tu pensais.

Après un combat serré dans l'arène de Regna Ferox, vous rentrèrent à Ylisstol pour annoncer la bonne nouvelle. Tout aurait pu être parfait si les choses avaient continué ainsi. Sauf que ce ne fut pas le cas. Tu fus la première surprise en revoyant l'inconnu et sauveur de Lissa. Une fois dans l'arène, une deuxième fois à la capitale. Cette personne annonçait l'assassinat de la Sainte Reine et venait de sauver Chrom d'un tueur. Tu n'avais rien pu faire, observant simplement l'inconnue discuter un court instant avec Chrom. Par la suite, les Veilleurs sauvèrent la Reine, tu aidas une nouvelle fois. Te battant à leurs côtés, tu créas des liens avec chacun d'entre eux.

Après cette bataille, tu pensais que les choses changeraient, vous aviez réussi à sauver l'aînée royale ! La joie fut de courte durée car rapidement, la reine fut prise en otage. Tu ne dormis pas cette nuit, t'assurant de concocter le plan parfait. Tu tremblais un peu, tu avais peur d'échouer. Tu n'avais pas envie que cette aventure devienne une catastrophe. Entant que stratège, tu devais réussir. Tu t'es entraînée avec Virion pour ne perdre aucune personne, pour que tout soit parfait. Tu discutais aussi avec Chrom qui t'apprenait le maniement des épées ainsi que les guerres, c'était ta première après tout. Dialoguer avec lui était devenu facile.

Sur les Terres de Plegia, tout s'annonçait bien. Vous aviez de nouveaux alliés comme Libra ou Tarja, prêts à prêter leurs forces. Tu étais trop confiante en anéantissant les dernières forces ennemies avec un sort de flamme. Néanmoins, il y eut un imprévu, la cavalerie se fit détruire, tu n'avais pas le temps de réfléchir à autre chose, tout semblait impossible à ce moment. La Sainte Reine s'avançait, en haut d'une falaise, aux yeux de tous. Tous ces ennemis qui se battaient, tous ses alliés qui voulaient la sauver. Emmeryn venait de sauter dans le vide, le regard apaisé comme si elle venait de choisir la bonne solution. Tu avais le regard horrifié en voyant Chrom courir, Lissa se laissait tomber au sol... Tu ne pouvais rien faire. Tu n'avais rien protégé.

Après avoir fui, tu as raisonné Chrom une première fois puis une seconde, le soir dans sa tente. Tu as osé le prendre dans tes bras comme si cela pouvait suffire à calmer sa tristesse. Tu tremblais en imaginant à quel point cela pouvait être douloureux mais tu gardais le sourire, pour lui apporter ton aide. Suite à cela, Chrom a accepté ton aide, il te demandait souvent des conseils sur les stratégies à établir.. La gêne t'a gagné lorsqu'il est entré dans la tente de bains où tu te lavais. La vapeur te cachait alors que tu t'enfonçais dans l'eau en poussant un cri. Il s'est excusé plusieurs fois en sortant alors que ton visage était devenu rouge. Tu as réussi à mettre de côté cet événement même si ton visage était encore rouge alors que vous discutiez des itinéraires à prendre.

La seconde situation te gêna encore plus. Cette fois, c'est alors que tu portais une dizaine de haches, marchant comme tu le pouvais que tu es entrée dans la mauvaise tente. Tu ne voyais plus devant toi et avais espéré tomber sur la bonne sauf que ce ne fut pas le cas. Tu as laissé les armes à tes pieds avant d'observer la pièce. Le rouge t'es monté aux joues avant que tu ne cries en voyant Chrom dans son bain. Tu es partie en poussant un cri qui a dû réveiller le camp entier. Après coup, tu t'es excusée plusieurs fois, tâchant d'oublier tout ce que tu avais pu voir.

La complicité qui vous unissait n'a fait que s'agrandir avant que tu ne ressentes quelque chose pour le Prince. Néanmoins, tu ne pouvais te le permettre, vous étiez toujours en Guerre à ce moment là. Tu parvenais à camoufler tes sentiments mieux que ce dernier qui ne te regardait plus dans les yeux,  il ne t'écoutait plus non plus. Comme si tu avais fait quelque chose de mal, il t'évitait de plus en plus alors que tu devais courir pour le trouver dans le camp. Après avoir pu le trouver, tu te plantas devant lui en attendant une explication. Cette dernière te cloua sur place, tu en perdis même la parole. Tu balbutiais un peu, tu rougissais complètement. Tu dus refuser en lui expliquant les raisons avant d'ajouter qu'à la fin de cette Guerre, rien ne vous retiendrait d'être ensemble. Car tu ne pouvais nier ton affection.

La Guerre trouva sa fin, écoutant ton cœur, tu acceptas ton mariage avec Chrom sans te soucier du reste. A deux, aidés des Veilleurs vous reconstruisirent le pays, faisant régner la paix comme la Sainte Reine l'avait fait avant eux. Une année défila, l'amour donna naissance à une première enfant, son nom fut Lucina. L'accouchement se passa sans accroche même si tu retiens tout de même de la douleur, tu te souviens très bien que Chrom était intenable, ayant peur pour ta vie et celle de votre enfant. Cette enfant fut le portrait du père, des yeux bleus et les cheveux après quelques mois étaient de la même couleur. A peine pus-tu savourer ce bonheur qu'une nouvelle menace arriva d'un continent éloigné, celui de Valm. Laissant Lucina au palais, tu partis avec Chrom pour livrer bataille.

Après des mois à combattre, la nouvelle guerre prit fin. Tu n'avais pas laissé Chrom la menait seule, tu ne le pouvais. S'il lui arrivait quelque chose, ton cœur se serait brisé immédiatement. En rentrant de Valm, Chrom annonça quelque chose qui te choqua. Le sauveur de Lissa était en faite, ta propre fille. Ta Lucina, avec quelques années en plus. Tu n'as pas voulu la croire, cela semblait insensé mais sa marque de la lignée était présente, elle avait l'épée de Chrom ainsi que cette ressemblance flagrante.. Tu n'as pas eu de mal à l'accepter même si elle se trouvait presque plus grande que toi. Par la suite, ce fut Morgan qui arriva, le Morgan du futur. Il se souvenait parfaitement de toi même si ce n'était pas ton cas, il était ton fils. Tu lui appris encore plus de choses sur la magie, il était toujours heureux de te voir l'utiliser.

Les Guerres se sont suivies, Plegia avait pour but de t'utiliser pour obtenir la puissance de Grima. Tu n'arrivais pas à te convaincre que tu étais ce démon, ce dragon qui causait la désolation et la mort. Ton toi du futur t'apparaissait et te faisait perdre une part de raison. Etais-tu destinée à devenir ce monstre ? Ce futur te désespérait, surtout en voyant que ton père pouvait te contrôler, te faisant voler l'Emblème à ton mari. Tu as eu beau t'excuser, tu t'en voulais toujours autant. Le soir, Lucina t'avait demandé de la rejoindre, elle était près d'un ruisseau, son épée pointée vers toi.

« - Mère... Je suis désolée mais.. je l'ai vu.. Je ferais ça vite..
- Vas-y Lucina. Moi aussi, je ne veux pas voir cela. Je ne veux pas tuer l'homme que j'aime de mes propres mains.
- … Pardonnez-moi »

C'était la meilleure chose à faire, tu gardais le sourire en acceptant cette mort. Lucina se retenait de ne pas pleurer, tu te retenais de ne pas la rendre plus triste. Tu voulais que Chrom puisse vivre, sauf que ce dernier ne semblait pas en accord avec ton choix. Il baissa l'épée de Lucina avant que tu ne lui expliques la situation, que ce n'était pas sa faute. Chrom t'attrapa dans ses bras avant de te glisser ses paroles disant que le destin n'était rien face aux liens. Rassurée, tu as accepté de le croire, affrontant ton destin par toi même.

Il te fallut du courage pour te contrôler et ne pas blesser grièvement ton mari, l'homme que tu aimais le plus. Tu t'es ensuite battue avec tes amis et vous avez remporté ce nouveau combat, tous ensembles. Aucun mort sauf ton père. Néanmoins, Grima s'éveilla, le toi du futur ne voulait pas que tu gagnes. Ta détermination et ta volonté t'ont fait prendre cette décision après avoir parlé avec le Dragon Sacré, Naga. Tu avais cette lueur dans le regard même si lorsque Chrom te parla, tu lui promis.

« - Promets moi de ne pas te sacrifier.
- Je le promets, Chrom »

C'était un nouveau mensonge, un que tu ne pouvais pas t'empêcher de dire. Si tu ne l'avais pas fait, Chrom t'aurait empêché de mourir. Il préférait ne pas te perdre, l'idée de le perdre était tout aussi douloureuse mais tu ne pouvais pas laisser ce monstre vivre encore et encore. Alors la bataille a fait rage, Chrom se battait contre Grima pour le rendormir, le dernier coup aurait dû venir mais tu l'en as empêché. Agrippant sa lame, tu l'as abaissé, saignant doucement.

« Tu dois vivre pour moi, pour Lucina et Morgan... Mon destin est de mettre un terme à cela »

Ce furent tes mots tandis que tu posais tes lèvres sur les siennes avant de t'avancer vers ton toi, blessé. Tu leur as adressé un sourire avant de concentrer ta magie dans tes mains, tu étais la stratège, la réceptacle. Après avoir créé une sphère autour de toi et d'elle, tu t'es avancée vers ton double. Celui qui te lançait des méchancetés et te souriais encore alors que tu marchais.

« - Tu as vraiment choisi de mourir pour tes amis ? Stupidité... Grima offre la force..et le pouvoir, tu peux tout avoir...
- C'est parce que tu as peur que tu deviens si bavarde.. ?
- Tais-toi. Eloigne-toi, je ne veux pas de cette pitié.  
- Tu n'as pas à être si inquiète, tu ne seras pas seule. Je vais seulement te montrer.. cette lumière chaleureuse. »

Accompagnée de cela, tu venais de poignarder son corps avec une magie de foudre tandis que tu la serrais contre toi. L'être détestable te serra en pleurant et en s'excusant de sa souillure. Tu souriais toi aussi en le voyant disparaître puis te retourna vers tes amis. Ta force disparaissais, tu attrapas tes deux enfants pour les serrer dans tes bras et leur souffler quelques mots.

« Lucina, ma princesse, ne pense pas que ce soit ta faute. Oublie juste cet égoïsme de ta mère et promets moi d'être la meilleure des grandes sœurs. »

Tu t'es arrêtée pour respirer un court instant avant de poursuivre ;

« Morgan, je sais quel est ton rêve mais pour le moment, prends bien soin de ton père et de tes amis... Je ne serais plus capable de t'enseigner mais je vivrais en toi alors.. fais de ton mieux, je vous aime tous les deux.. »

Tu as ensuite tourné ton visage vers Chrom pour tomber en sa direction. Tes jambes disparaissaient lentement, tu avais mal au crâne alors qu'il te rattrapait. Tu as cligné des yeux, les fermant lentement en murmurant quelques paroles, essayant tant bien que mal.

« - Je suis désolée Chrom... mon corps est lourd...
- C'est bon, je peux te porter.
- J'aurais voulu être plus longtemps à tes côtés, je suis désolée de ne pas avoir tenu ma promesse mais.. ce n'est pas ta faute d'accord.. ?
- Robin..
- Peux-tu me montrer ton..plus sourire.. ?
- Je ne peux pas.. »

Chrom pleurait, tu ne le voyais plus mais sentais cette larme sur ta joue qui ne t'appartenait pas. Il s'excusait, il s'excusait tellement que ton cœur se brisait en même temps que le sien, tes lèvres cherchaient les siens avant que tu n'ajoutes tes dernières paroles, emplies de ses sentiments que tu avais pour lui.

« Chrom... crois en nos liens, je reviendrais car... notre amour est éternel... »

Ton corps disparut, laissant simplement ta cape derrière toi. Tu erras longtemps entant qu'esprit, tu n'avais plus ton corps et était aux côtés de Naga. Tu observais le monde, voyant Chrom si attristé, tout comme tes enfants du futur. Tu ne pouvais nier vouloir les rejoindre, eux si chers à ton cœur. Le signe sur ta main droite s'effaçait au fil des mois, ils ne t'oubliaient pas et provoquaient cette réaction. Lorsque la marque de Grima disparut entièrement, tu étais libérée. Ton corps apparut dans ce champ d'Ylisse. Entre les épis de blés, tu t'es redressée pour le voir. Chrom était face à toi. Il t'a étreint avant que Lucina et Morgan n'arrivent à leur tour, tu les as serré puis ce fut au tour de tous tes amis, un à un tu les revus.

La paix fut enfin acquise, tu devins reine aux côtés de Chrom une seconde fois, pouvant consacrer ton temps à améliorer encore et encore tes connaissances. Une année s'écoula avec la petite Lucina qui était adorable. Dans le même élan, Morgan naquit, petit être qui pleurait encore et encore. Tu t'occupais de ton mieux des enfants, voulant leur offrir tout ton amour pendant les deux années à venir. Tu ne perdis pas tes qualités de Stratège même si les conflits n'étaient jamais que des disputes pour des pomme de terre ou une épée mal rangée. Le temps s'écoula ainsi paisiblement mais Chrom fut appelé pour une nouvelle menace. Une qui s'étendait de part et d'autre, lentement, doucement...







derrière l'écran  Tagada sur un Sushi  Alpaga  Omg !  Yay  Héhé  Hein ?!  Perv  la
crédit avatar Robin / Daraen / Avatar Female (Fire Emblem : Awakening/Kakusei)
comment as-tu connu le forum ?  Arc-en-ciel
double-compte ?  Keurkeur
hophophop, le code ? Gérôme [ressemble [à Batman]
un dernier mot ? si tu as quelque chose à ajouter, je t'en pris fais toi plaisir.

© epine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 14/02/2016
MessageSujet: Re: « Je suis prête à risquer ma vie s'il le faut, dans le but de changer le destin.» Lun 15 Fév - 23:07

Je crois avoir terminé cette présentation Biup
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Tacticienne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Ylisse
Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2016
Localisation : Perdue :/
MessageSujet: Re: « Je suis prête à risquer ma vie s'il le faut, dans le but de changer le destin.» Mer 17 Fév - 13:10


TE VOICI VALIDEE !


Et bien quelle fiche et quelle longueur surtout, c'est propre et correct, on reconnait bien ici la Robin de la série Omg ! J'aime beaucoup ! <3

Félicitations et bienvenue dans cette aventure au sein de Fire Emblem : Shades of Sins!

Tu viens d'entrer dans l'aventure en tant que Stratège de niveau 1. Comme tout le monde, tu démarres avec un trousseau de base ! Te voici donc propriétaire d'une épée de bronze (15), un tome de magie élémentaire (30) ainsi qu'un trio de potions ! Bon courage à toi pour la suite !

Tu peux désormais aller recenser ton avatar, poster une fiches de liens et/ou un topic de la Griffon-Poste et tenir à jour ton inventaire! Si l'envie te prend, n'hésites pas à passer à la taverne pour une ou deux missions, avant d'enchainer sur un passage en boutique!

Que ta route soit belle et parsemée d'aventures ! Yay
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Je suis prête à risquer ma vie s'il le faut, dans le but de changer le destin.»

Revenir en haut Aller en bas

« Je suis prête à risquer ma vie s'il le faut, dans le but de changer le destin.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEA Shades of Sins :: Something :: Votre Eveil :: Personnages éveillés-
Sauter vers: