Blüdfire || Unity ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Citoyenne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Ylisse
Messages : 105
Date d'inscription : 12/02/2016
Localisation : Ylisstol - Ylisse
MessageSujet: Blüdfire || Unity ♥ Mer 17 Fév - 20:24

Blüdfire!- can somebody help me? -

Sybille

Unity

Elle avait peur.

Non, pire que cela, elle était terrorisée.

Sybille venait à peine de comprendre ce qui était en train de lui arriver et cela ne la mettait pas vraiment en joie. Il faut dire qu’elle l’avait un peu cherché, maintenant qu’elle y repensait, tout en se traitant d’idiote. Pourtant, elle avait tout simplement voulue aider ces pauvres gens qui paraissaient bien embêté avec ce sac de grain percé sur leur charrue ! Comment n’avait-elle pas pu penser un seul instant qu’il pouvait s’agir là d’un piège bête comme l’an quarante ? C’était pourtant évident que ces personnes n’étaient pas des paysans ou des agriculteurs !

Sybille s’était faite attrapée le plus facilement du monde, n’opposant qu’une résistance succincte étant donné le peu de force dont elle disposait. Une fois assommée, elle n’avait pas été très difficile à ligoter et bâillonner au fond de la charrette, laquelle faisait son petit bonhomme de chemin sans demander son reste. En captant les bribes de conversations de ses kidnappeurs, Sybille savait maintenant qu’ils projetaient de l’emmener par bateau vers Valm où elle serait vendue comme esclave au plus offrant. Même le sac de toile jeté sur sa tête n’avait pas réussi à la garder loin de cette révélation.

Elle frissonna, essayant de se débattre mais parvint seulement à se faire mal toute seule, comme une grande. Avec ses liens déjà bien trop serrés. Finalement, après cinq pauvres minutes de tentative de lutte, Sybille retomba comme une masse sur le plancher de la carriole, épuisée. Elle sentait la sueur qui perlait sur son front et les larmes au coin de ses yeux. Par miracle, Naga seule savait comment, ses lunettes étaient restées sur le bout de son nez. Bon, il y avait un carreau de fêlé, mais au moins, Sybille n’étais pas totalement démunie face à l’adversité de sa situation.

La carriole finie par s’arrêter brusquement, amenant la jeune femme innocente à se cogner la tête contre le coffre le plus proche. Le bâillon étouffa son râle de douleur et un brin de lumière fut alors perceptible. Oh non, c’était l’un des kidnappeurs qui revenait ! Effrayée, Sybille sentit l’homme la porter sans aucune douceur avant de la balancer dans ce qui semblait être un coffre, lequel fut refermer immédiatement après un ‘Si on t’entend faire le moindre bruit, t’es morte.’

Magnifique. L’Ylissienne demeurait maintenant pied et poings liés prisonnière d’un coffre qui commençait déjà à la faire suffoquer. Elle eut une pensée pour sa famille et se dit que, finalement, avec le recul elle comprenait parfaitement leur interdiction formelle de la laisser sortir de la maison lors que la grande guerre qui opposa Ylisse à Plégia. Peut-être auraient-ils dû poursuivre l’interdiction et ne jamais la laissé partir de la maison, maintenant qu’on observait le résultat. Quoi que… C’était ses parents qui l’avaient poussée sur le seuil de la maisonnée, en fin de compte. Au final, sans doute était-ce simplement le karma qui lui en voulait pour une obscure raison.

Sybille était poissarde, voici ce qu’il y avait à retenir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Mercenaire
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Regna Ferox
Messages : 19
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 21
MessageSujet: Re: Blüdfire || Unity ♥ Dim 21 Fév - 14:34

blüdfire

feat. sybille

unity avait troqué l’une des rares robes qu’elle détenait encore –un cadeau que l’on lui avait fait après son exil- contre son armure lorsque l’un des commandants de l’armée de regna ferox était venu solliciter son aide. une histoire aussi classique que déplorable de bandits de grands chemins et de trafiques illégaux. regna ferox n’avait pas d’unité comparable aux veilleurs d’ilysse, la sécurité de la nation retombait sur les épaules des soldats de l’armée, et parfois sur celles de mercenaires employés pour faire le ménage. elle avait accepté, unity. parce qu’elle n’avait rien d’autre à faire sur le moment, parce que sa vie était plutôt tranquille et qu’elle avait besoin de bouger. ça ne lui aurait pas fait de mal à elle, et ça serait bénéfique pour les autres. aussi, l’épée solidement attachée à sa taille, elle s’était retrouvé à la tête d’un petit groupe de quatre soldats, à déambuler le long d’une route qui avait été jugée peu sûre, sans que pour autant rien ne se passe particulièrement. elle allait finir par croire que leur intervention, si intervention il y avait, se ferait au petit bonheur la chance. ils avaient croisés la route de cavaliers, seuls, desquels il n’y avait rien eut à redire.

elle ne se considérait pas comme un leader, unity. elle était une solitaire, elle se battait pour elle, et uniquement avec elle-même, unity. elle obéissait aux ordres, en général, unity. en donner elle savait faire aussi, mais pas diriger. sans compter qu’elle n’était nullement stratégique. elle faisait confiance aux autres pour s’en charger, mais pas elle. elle fonçait dans le tas, unity. elle avait une carrure d’apparence frêle, mais elle était une bourrine qui cessait de trop réfléchir lorsqu’il s’agissait de combattre. cela lui porterait préjudice un jour. mais en attendant, sa troupe et elle suivait le chemin de terre qui serpentait entre deux montagnes. pourtant, elle s’arrêta lorsque ses yeux rencontrèrent, dans le paysage, la silhouette d’un char ou d’une charrette. elle fit un signe aux hommes qui l’accompagnaient, et ils s’en rapprochèrent dans l’intention d’en faire le tour, simplement. de vérifier les voyageurs et leurs bagages. elle avait agit ainsi avec toutes les personnes qu’ils avaient croisés. ils les avaient arrêtés et inspectés, tous, un à un. d’aucun aurait dit que c’était une entreprise longue, et sans doute inutile vus le peu de résultat que cela avait donné. mais elle s’en fichait un peu, unity. elle préférait inspecter chaque personne, quitte à ne rencontrer que d’honnêtes voyageurs, plutôt que de passer à côté de bandits et de les laisser continuer leur route par inadvertance.

si elle fut quelque peu étonnée et intriguée de voir que le véhicule était déjà arrêtée, elle n’en montra rien. peut-être avaient-ils un problème quelconque. elle s’arrêta à hauteur de l’homme qui semblait être le conducteur. « bonjour messieurs. où vous rendez-vous ainsi ? » l’homme à qui elle s’adressait ôta son chapeau en signe de salut avec un sourire de connivence. « à valm, m’dame. y a un bateau qu’nous attend au port. » elle hocha la tête, unity, bien que la mention de valm la gêna. mais c’était elle, c’était ainsi. elle avait fuit son pays, elle avait fuit valm, et sa mention le lui rappelait parfaitement, lui donnait envie de tordre son visage dans une grimace fort peu gracieuse. mais pour l’heure elle s’abstint. elle salua les deux hommes qui venaient de descendre de l’arrière de la charrette, avant de s’adresser à eux. « nous allons vérifier ce que vous transporter. » sur un signe de sa part, deux des hommes qui l’accompagnaient se placèrent de part et d’autre du véhicule pour l’empêcher de repartir, alors que les deux autres se dirigeaient avec elle vers l’arrière.

les hommes semblèrent tout à coup mal à l’aise, mais elle s’empêcha d’en conclure quoi que ce soit. peut-être était-ce des bandits, certes. mais peut-être aussi était-ce de simples voyageurs qui, comme n’importe qui d’autres, appréciaient peu que l’on vienne fouiller parmi leurs affaires. « eh, pourquoi vous voulez fouiller ?! » d’une impulsion de la jambe, elle se retrouva à l’intérieur de la charrette, unity. « c’est un simple contrôle appliqué à toutes les personnes empruntant cette route. si vous n’avez rien à cacher, vous pourrez continuer votre chemin. » si ce n’était pas le cas en revanche, ils risquaient fort un petit séjour dans les cachots humides de la forteresse la plus proche. les talons de ses chaussures claquaient sèchement contre le bois alors qu’elle arpentait l’intérieur. des sacs de ce qui devait être du grain, et en s’en approchant, elle le confirma. des besaces, qui contenaient sans doute le nécessaire pour voyager et auxquelles elle ne porta pas d’attention particulière.

elle n’avait rien trouvé de compromettant dans la partie du véhicule qu’elle inspectait, unity. elle supposait que le stress qu’elle avait perçu chez les voyageurs n’étaient du à aucune mauvaise action, unity. en tout cas, jusqu’à ce que le soldat qui fouillait avec elle n’élève la voix. « eh vous ! venez ouvrir ce coffre je vous pris. » elle se retourna, intriguée, jusqu’à ce que ses yeux ne tombent sur un coffre de taille assez importante. les protestations qui lui parvenaient alors que l’on faisait monter l’un des voyageurs pour qu’il s’exécute ne lui faisait rien attendre de bon quant au contenu du coffre. naturellement, sa main alla se poser sur la garde de son épée alors que le coffre était ouvert, bien trop lentement pour qu’elle ne soupçonne rien. avec fermeté, sa main gantée alla attraper l’épaule du voyageur et le repoussa en direction du soldat qui l’accompagnait dés lors que le coffre fut ouvert.

avec une certaine prudence, elle s’en rapprocha, et l’ouvrit d’un mouvement sec. ses yeux s’arrondirent de surprise lorsqu’ils aperçurent la silhouette humaine qui se distinguait et se mouvait à l’intérieur. sa voix trancha l’air. « j’espère pour vous que vous aurez une bonne explication. » elle saisi le sac qui se recouvrait la tête de celle qu’elle devinait être une femme et croisa un visage bâillonné, au regard terrifié. avec des gestes précis, unity retira le bout de tissu qui entravait la bouche de la femme, avant d’entreprendre de défaire les liens qui lui enserraient poignets et chevilles. « comment vous sentez-vous ? »

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Citoyenne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Ylisse
Messages : 105
Date d'inscription : 12/02/2016
Localisation : Ylisstol - Ylisse
MessageSujet: Re: Blüdfire || Unity ♥ Dim 28 Fév - 16:18

Blüdfire!- can somebody help me? -

Sybille

Unity

Sybille aurait voulu mourir avant que le bateau ne débarque. Seulement, voilà, il semblait maintenant évident que la jeune femme était suffisamment incapable pour ne pas arriver à s’étouffer ou s’assommer convenablement afin d’échapper à la vente aux enchères qui, si elle en croyait les dires des brigands, n’attendait qu’elle. Elle pleura, laissant ses larmes venir mourir dans les fibres du tissu trônant sur le haut de sa tête. Est-ce que ses parents allaient mettre longtemps à remarquer son absence ? Peut-être, peut-être pas. A vrai dire, Sybille n’en savait absolument rien. Le fait est qu’elle se savait aimée, mais elle ne se faisait guère d’illusion, sa famille n’attendait qu’une chose : qu’elle se marie afin d’être protégée par quelqu’un d’autre qu’eux.

Sybille était suffisamment ouverte d’esprit et à l’écoute pour deviner les sous-entendus, de temps à autre. Elle se doutait bien que sa manie à ne pas savoir faire quoi que ce soit de bien aux yeux des autres couplée à sa maladresse quasi-maladive n’allait en rien dans son sens. Si elle pouvait débarrasser le plancher, sans doute le monde se porterait-il bien mieux. Après tout, ses parents l’avaient bien trouvé dans un couffin, abandonnée au milieu de nulle part, alors, pourquoi pas ? Dès sa naissance, elle avait probablement due être une telle nuisance qu’on avait jugée plus intelligent de s’en débarrasser, de la laisser aux bonnes volontés des éléments. Un nourrisson seul contre la vie.

Finalement, les choses n’étaient peut-être pas si illogiques qu’elles n’y paraissaient. Peut-être était-ce tout simplement le cours d’un destin qui s’alignait en ce sens. Si Sybille avait due périr ce jour-là et que les évènements infortunés avaient été contre ce choix de la vie, alors c’était atrocement logique de voir cette entité omnipotente se démener depuis toutes ces années pour tenter de la faire mourir de ses invisibles mains. Rien de très étonnant en soit. Le corps de la violette fut pris de tremblements. Elle eut une pensée, sans bien savoir pourquoi, pour la Reine de Plegia. Elle la ‘fréquentait’ depuis quelques temps et leur relation était aussi précise que floue aux yeux de l’Ylisienne. La regretterait-elle ? Sans doute pas. Pour ce point-ci, elle en était certaine. Elynoa était belle et avait du caractère, tout ce que Sybille aurait désiré avoir elle-aussi sans pour autant parvenir à se rapprocher de cette chimère.

Elle était la seule qui stagnait pendant que le monde, tout autour d’elle, bougeait, allait de l’avant. Un frisson lui échappa alors que des voix lui parvinrent en plus grand nombre, cette fois. Oh, non, par tous les saints ! Etait-elle déjà parvenue jusqu’à Valm ? Ses complaintes lui avaient-elles tant vrillé l’esprit qu’elle ne s’était même pas rendue compte du voyage ?! C’était une possibilité qu’elle n’excluait pas mais, pour autant, elle aurait largement préféré qu’il n’en soit rien que qu’une bonne âme puisse venir la sauver. Elle se savait rêveuse mais un jour, quelqu’un lui avait dit que c’était en croyant aux rêves que l’on pouvait devenir quelqu’un.

Ainsi, lorsque le coffre s’ouvrit, Sybille sursauta. Le sac lui fut retiré du haut de la tête, de même que le bâillon. Une jeune femme lui adressa la parole. Elle eut peur, sur le départ, tant la force de caractère qui s’évadait de cette demoiselle la paralysait presque sur place. Masi Sybille fut de son mieux pour se reprendre et, d’une voix plus que tremblante, déblatéra les premières choses qui lui vinrent en tête.

« Je veux bien, merci… Mais, vous savez, je suis une très mauvaise cuisinière et encore pire pour la couture ! Si vous m’achetez, vous aller le regretter, je ne suis vraiment pas une marchandise de qualité ! »

Persuadée d’avoir affaire à un acheteur potentiel pour sa carcasse, elle tentait une technique de dissuasion comme une autre. Alea jacta es.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Blüdfire || Unity ♥

Revenir en haut Aller en bas

Blüdfire || Unity ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Virgo no Asmita Vs Sea Dragon no Unity
» [Guerre Sainte] Leo no Corell VS SeaDragon no Unity
» Unity in Diversity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEA Shades of Sins :: Regna Ferox :: Port Ferox-
Sauter vers: