What d'you want? || Elynoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Citoyenne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Ylisse
Messages : 105
Date d'inscription : 12/02/2016
Localisation : Ylisstol - Ylisse
MessageSujet: What d'you want? || Elynoa Mer 17 Fév - 18:41

What d'you want?- Hello... You're beautiful... -

Sybille

Elynoa

Sybille regardait les immenses bâtiments qui faisaient la renommée de l’Université des Soins d’Ylisse. Thémis avait eu la chance d’être la ville d’accueil de cette emblématique architecture toute particulière et son quota de visites, touristiques ou non, se relâchait assez rarement.

Un soupir passa les lèvres de la jeune femme. Elle aurait tant aimé devenir une grande soigneuse avec une maîtrise parfaite de ses sortilèges… Oh oui, nombre de fois elle s’était idéalisée ainsi, le soir en allant se coucher dans sa modeste chambre aux côtés de ses frères et sœurs. Et non pas qu’elle ait jamais tenté sa chance, bien au contraire ! Par trois fois, elle avait essayé de passer le concours d’admission et les divers tests qu’il fallait réussir pour pouvoir prétendre à devenir élève au sein de cette prestigieuse académie mais… jamais elle n’avait réussie.

Pire encore, une fois elle avait même réussi l’exploit de blesser un membre du jury avec une tentative de sort de soin… sur une plante ! Renvoyée chez elle aussi sec, elle avait passé le reste de cette journée maudite à pleurer sous ses couettes, jusqu’à ce que sa mère vienne enfin la secouer pour lui donner de nouvelles choses à faire afin de lui vider la tête.

Mais que faisait-elle là, si elle n’avait jamais eut les compétences requises pour être membres des élèves de cette bâtisse gigantesque ? En vérité, elle venait apporter un panier rempli à ras bords d’herbes en tout genre à l’un de ses frères scolarisé ici. Lui avait eu la chance de dévoiler tout son potentiel, ici, et était même l’un des meilleurs de sa promotions d’après ce qu’elle en savait ! Du coup, puisqu’elle ne l’avait pas vu depuis longtemps, Sybille avait profité d’une petite visite chez ses parents pour se dévouer et lui apporter son petit nécessaire gentiment cueillie par les cadets, la veille.

Bon, elle n’avouerait sans doute jamais que c’était également dans l’espoir d’échapper aux questionnements habituels auxquels elle était bien trop souvent confrontée dès qu’elle remettait un pied chez elle, pour son plus grand malheur. Un mari. Sa mère insistait sur ce point, Sybille devait trouver un mari le plus vite possible afin de se protéger et d’assurer un avenir à sa personne ! Quel malaise pour la demoiselle. Elle-même ne comprenait pas vraiment pourquoi elle ne parvenait pas à ressentir autre chose qu’une amitié sincère envers la gente masculine. Ou, plutôt, elle se voilait un peu la face. Beaucoup, dans les faits.

Sybille ne savait pas comment aborder ses préférences. Elle se pensait anormale. Après tout, un couple était composé d’un homme et d’une femme, non ? C’était là les règles préétablies du monde dans lequel elle vivait, n’est-ce pas ? Comment s’y adapter lorsque l’on était défaillante, comme elle, alors ?

Un frisson parcouru son échine alors qu’elle secoua la tête. Il suffisait de penser de la sorte ! Vite, son frère devait attendre ses ingrédients au plus vite ! Sybille voulu donc pivoter sur elle-même afin d’entrer par la porte centrale et… tomba à la renverse après avoir percuté quelqu’un.

« Aie ! »

…Plus de lunettes sur le bout du nez et, fatalement, toutes les herbes avaient été renversées. Bravo Sybille, bien joué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Cavalière wyverne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Plegia
Messages : 28
Date d'inscription : 14/02/2016
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa Jeu 18 Fév - 23:33

Alanguie sur le lit de la chambre qui m'avait été prêtée pour la durée de mon séjour à Themis, j'avais les yeux mi-clos, concentrée sur la sourde fatigue qui pulsait dans mes membres. Les longs voyages me fatiguaient toujours, et les quelques heures qui séparaient l'instant actuel du moment où j'étais arrivée n'avaient pas encore suffi à me remettre. Cela ne me déplaisait pas, au demeurant. J'aimais sentir chaque muscle de mon corps, tirer, crisper, puis s'apaiser peu à peu. Après un voyage, après un entraînement...

Un long moment s'écoula avant que je ne me redresse, rejetant d'un geste paresseux la cascade de cheveux bruns qui était tombée sur mes épaules derrière celles-ci. Qu'allais-je faire, maintenant ? Comment allais-je occuper le reste de ma journée ? Les réunions prévues avec nos partenaires commerciaux de l'endroit n'auraient lieu que le lendemain, dans l'après-midi ; je venais toujours en avance, pour prévoir d'éventuels contre-temps.

J'avais prévu de rester un moment ici. L'espace de quelques jours, d'une semaine, peut-être... A moins que la situation n'exige ma présence plus longtemps, si les négociations se compliquaient ou si des opportunités imprévues surgissaient. Je n'avais pas besoin de tout décider immédiatement... Et peut-être ferais-je un crochet par Ylisstol pour saluer la famille royale. Quitte à avoir fait le voyage depuis Plegia, autant le rentabiliser.

J'enfilai ensuite des habits plus couvrants que ceux dont j'avais l'habitude chez moi, même s'ils restaient du même style. Je n'avais pas envie que l'on me trouve inconvenante ou outrageusement aguicheuse, bien que j'apprécie d'être regardée et admirée. Et puisqu'il me restait un long moment avant de me coucher pour trouver le sommeil, j'avais envie de sortir, de marcher. De visiter, en somme.

C'est pourquoi, quelques minutes plus tard, je sortais du bâtiment, un manteau léger posé sur mes épaules. J'avais réussi à négocier de n'avoir qu'un homme à mes côtés pour me protéger. Je n'avais pas envie de sortir entourée de tous ceux qui étaient venus avec moi pour cela, je ne voulais pas que les gens se retournent vers moi dans la rue à me voir avec une telle escorte.

Finalement, mes pas me menèrent jusqu'à l'Université des Soins de la ville. Je n'étais jamais entrée à l'intérieur, bien qu'elle m'ait été plusieurs fois recommandée pour ses qualités. Alors puisque l'occasion se présentait... L'un des responsables m'avait assuré, lors de ma précédente visite, que j'y serais la bienvenue. Par conséquent, je n'hésitai pas davantage avant de m'y engager, suivie par mon unique escorte.

Un cri m'échappa alors que je percutais quelqu'un qui avait tourné brusquement, presque littéralement sur le seuil de la porte. A moins que ce ne soit l'autre qui m'ait percutée... ? Toujours est-il que je me retrouvai les fesses sur le sol, et que je me serais encore plus effondrée lamentablement si mon escorte ne m'avait pas rattrapée au dernier moment.


"Merci, Neyus."

Je me remis sur mes pieds et tournai le regard vers la jeune femme, qui était tombée bien plus brutalement que moi. Et qui avait renversé un panier rempli d'herbes, visiblement... Ainsi que des lunettes, qui étaient arrivées à mes pieds. Un pas de plus, et je les aurais écrasées sous mes pieds... Je me penchai pour les récupérer, avant de m'avancer vers l'inconnue, lui offrant ma main pour l'aider à se remettre debout à son tour.

"Pardonnez-moi, mademoiselle. Je ne devais pas être assez attentive à ce qui se passait autour de moi. Je vous présente mes excuses. Comment vous sentez-vous ? Tenez, vos lunettes sont là," expliquai-je, en les lui tendant.

Je ne croyais pas l'avoir déjà vue, car j'essayais de retenir toutes les personnes importantes avec lesquelles j'étais amenée à parler. Etait-elle une noble, quelqu'un avec une place importante, j'aurais été bien en peine de le dire. Mais ce n'était pas une raison pour me montrer désobligeante...


"Voulez-vous de l'aide pour rassembler vos affaires ? proposai-je, prête à demander à mon escorte de s'exécuter. Êtes-vous une élève de cette université ? Je m'en voudrais de vous mettre en retard pour un de vos cours..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Citoyenne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Ylisse
Messages : 105
Date d'inscription : 12/02/2016
Localisation : Ylisstol - Ylisse
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa Ven 19 Fév - 19:14

What d'you want?- Hello... You're beautiful... -

Sybille

Elynoa

Elle ne s’était pas immédiatement rendue compte de la gravité de la situation. Ou plutôt, Sybille n’avait pas prêté attention à sa propre situation, catastrophique. En réalité, dés lorsque ses jambes s’étaient mises à tanguer, c’en fut fini de ses – très – brèves capacités à réfléchir de manière cohérente. Trop obnubilée par la douleur que lui avait occasionnée sa rencontre avec la terre ferme, elle n’avait pas été capable de se redresser correctement toute seule. Comme à l’accoutumée lorsqu’elle se mettait dans de beaux draps, il fallait qu’on l’aide, qu’on lui tende la main – au sens propre comme au figuré. Sybille ne paraissait rien savoir-faire de bien par elle-même. C’était déjà en soit un petit miracle qu’elle soit parvenue jusqu’ici sans se blesser outre mesure.

« M-Merci beaucoup je… »

Elle attrapa cette paume comme si de rien n’était et ses lunettes regagnèrent le bout de son nez, lui permettant à loisir de recouvrer le sens visuel. Immédiatement, elle détailla la superbe jeune femme qui lui faisait alors face d’une bien majestueuse manière. Ses joues rosirent.

« Je… N-Non, ne vous excusez-pas, c’est moi qui… »

Et puis, ce fut le drame dès lors que ses yeux vinrent toutes les herbes par terre, couvertes de terre et de poussière à cause de la chute – alors qu’on lui avait expressément demandé d’apporter des verdures propres à son frère. Immédiatement, elle sentit l’effroi lui remonter l’échine d’un bout à l’autre de sa colonne vertébrale.

« Oh non ! Mes herbes ! »

Il n’en fallut guère plus pour que les éphémères rougeurs s’évaporent de son faciès de poupée. La panique s’empara de la jeune femme toute entière qui ne parvint pas à tout remettre dans le panier dans gâcher le travail que sa mère avait fait en nettoyant consciencieusement ces ingrédients. Au regard de sa piètre performance, elle soupira de manière audible. Comme d’habitude, il fallait forcément un moment où elle faisait tout de travers. Pourquoi est-ce que rien ne pouvait jamais être simple, pour elle ?

Avec un peu de mal, la demoiselle finie par se relever, adressant un sourire très gênée à son interlocutrice qui avait eu la délicatesse de bien vouloir l’aider à se redresser.

« Encore merci pour votre aide… Je me prénomme Sybille, et… vous ? »

Un coup d’œil à la personne armée qui l’accompagnait suffit à faire déglutir la jeune Ylissienne. Et si elle avait, par mégarde, offensé quelqu’un du cercle noble d’une nation quelconque ? Elle en aurait bien été capable sans même s’en rendre compte, autant être honnête. Mais elle priait très fort pour que ce ne soit pas le cas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Cavalière wyverne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Plegia
Messages : 28
Date d'inscription : 14/02/2016
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa Dim 21 Fév - 11:35

Je n'eus pas le temps de me tourner vers Neyus pour lui demander d'aider la jeune femme, celle-ci s'était déjà jetée sur les herbes pour les ramasser et les remettre dans son panier. Après un regard hésitant à mon escorte, je renonçai à cette idée. Pour que l'intéressée n'ait pas rebondi sur ma proposition d'aide, cela devait être parce qu'elle estimait pouvoir s'en sortir plus rapidement qu'avec l'aide d'un inculte - ce que je pouvais parfaitement comprendre.

J'en profitai pour l'observer discrètement, sans honte. Si de nombreux hommes n'hésitaient pas à reluquer les femmes qui passaient devant eux, pourquoi me serais-je gênée à apprécier la vue de personnes des deux sexes qui me plaisaient, tant que je ne le faisais pas ostensiblement ? Il était grossier de dévisager ouvertement quelqu'un, et je tenais à ne pas passer pour quelqu'un de rustre. Surtout pas.

Mais en l'occurrence, le malaise et la gêne dont la jeune femme faisait preuve avait un côté attendrissant, bien loin de l'atmosphère contrôlée du palais. Et elle devait également être plutôt distraite, ne m'ayant pas confirmé - ou infirmé - le fait qu'elle soit élève de l'université. Mais ce n'était pas bien grave, et je me sentais plutôt bien disposée envers elle, malgré notre collision. Elle m'amusait.


"Je vous en prie, c'est tout naturel. Je suis Elynoa, reine de Plegia."

Peut-être aurais-je pu m'abstenir de me présenter en joignant mon titre à mon nom... Mais, outre le fait que j'aimais bien prononcer ces mots qui affirmaient mon statut, je préférais qu'elle sache directement à qui elle avait à faire, plutôt que de le découvrir par la suite. J'eus un sourire et me rapprochai pour lui poser la main sur l'épaule, avec douceur.

"Mais n'ayez crainte, ce n'est pas pour cela que je vous en veux pour cet incident. De mon côté, c'est déjà oublié."

Ma main s'attarda sur son épaule, avec douceur, avant que je ne la ramène à moi. Puisque rien de particulier ne requérait mon attention dans l'immédiat, je pouvais bien m'attarder auprès de Sybille un moment...

"Mais nous devrions entrer, nous bloquons la porte, à rester en travers du chemin ainsi. Venez donc, mademoiselle."

J'entrai dans le bâtiment pour libérer le passage, me mettant ensuite sur le bord afin de ne pas gêner ceux qui entraient et sortaient du bâtiment. Neyus m'avait suivie sans un mot, le visage neutre, et s'adossa au mur à quelques pas de moi. Nous n'étions pas dans une zone hostile, et il n'avait pas à rester collé à moi en permanence.

Cela me permit de l'oublier en me tournant vers la jeune femme, un nouveau sourire aimable se dessinant sur mes lèvres. Tant qu'elle ne filait pas en prétextant un cours, ou que savais-je d'autre qui l'occupait, je pouvais bien m'occuper avec elle.


"Je n'ai aucune obligation avant demain après-midi, aussi avais-je décidé de visiter cet endroit prestigieux. Accepteriez-vous de me guider ? Avec une jeune femme aussi charmante que vous, cela ne rendrait la chose que plus intéressante."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Citoyenne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Ylisse
Messages : 105
Date d'inscription : 12/02/2016
Localisation : Ylisstol - Ylisse
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa Lun 22 Fév - 20:38

What d'you want?- Hello... You're beautiful... -

Sybille

Elynoa

En soit, ce petit incident aurait pu se clore aussi rapidement qu’il avait émergé de nulle part, provoquant ainsi la rencontre entre deux âmes qui n’avaient, pourtant, rien de commun et à priori, aucune raison de se rencontrer. Sybille, qui avait retrouvé l’usage complet de sa vue au moyen de ses précieuses lunettes, s’arrêta un instant pour détailler la magnifique dame qui lui faisait face. C’est vrai qu’elle était magnifique. Sans doute devait-elle avait des tas de qualités et nombre d’hommes à ses pieds. Pas comme notre jeune Ylissienne, en somme. Pas que le dernier point la dérangeait plus que cela, étant donné qu’elle ne savait trop où elle en était avec ses… étrangetés, mais au moins, elle aurait voulu ne pas être si maladroite en permanence. Le poids sur ses épaules aurait sans doute été moins lourd alors.

Le silence se fit alors que la violette venait de comprendre qu’elle avait bousculé ni plus, ni moins que la Reine de Plegia.

Immédiatement, ses lèvres tremblèrent. Elle voulut répliquer, se confondre en excuses et même s’il le fallait, coller son front au sol en guise de soumission, mais elle n’en eut pas le temps que, déjà, la souveraine lui proposait de visiter les lieux. Sybille ne sut quoi faire, quoi dire. Elle ne pouvait décemment pas refuser de rendre ce service – qui n’en était pas réellement un – à sa grande majesté ! Alors, la boule au ventre, elle accepta de se prêter au jeu du guide improvisé. Par la force des choses, elle fut bien contrainte de passer à autre chose.

« Je…Je ferais de mon mieux pour vous guider ici, Majesté… Je… Encore navrée de vous avoir offensée ! »

Prenant finalement le chemin des entrailles du grand bâtiment, Sybille, les membres tremblant, tâcha tout de même de se forcer à agencer un minimum une conversation digne de ce nom. Elle n’était pas en compagnie de n’importe qui, après tout.

« Je…Je ne suis pas étudiante ici, mais l’un de mes frères y suit un parcours de mage soigneur très poussé ! Je me demande si nous le verrons aujourd’hui… »

Elle glapit en entendant les compliments de la belle dame. C’était tellement rare que l’on parle d’elle en ces termes que Sybille ne savait trop comment réagir face à ce genre d’attention.

« V-Vous savez je… je suis plutôt commune ! Il y a beaucoup de personnes bien plus charmantes que moi, ici-bas… Surtout ici ! Je suis certaine que les étudiants sauront vous captiver de par leurs conversations, ils sont tous très cultivés ! »

Sybille, elle, n’avait jamais fait d’études d’aucune sorte. Elle ignorait tous des fonctionnements des tomes comme du maniement des armes.

« De plus, je ne peux que vous retourner le compliment, car vous êtes superbe… »

Et puis, elle se rappela qu’énoncer ce genre de parole à voix haute n’était guère une bonne chose et, rouge de honte, renouvela ses excuses, totalement mal à l’aise.

« Pardonnez-moi, ma conduite est inexcusable ! Je… Je peux essayer de vous trouver un autre guide si vous le souhaitez… »

Sa gorge devenait de plus en plus sèche. Elle craignait que l’escorte royale ne finisse par la trucider, à ce rythme.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Cavalière wyverne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Plegia
Messages : 28
Date d'inscription : 14/02/2016
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa Ven 11 Mar - 10:20

La réaction de Sibylle à ma présentation fut encore plus vive que je ne l'aurais pensé, après un silence pendant lequel - du moins le supposai-je – elle intégrait ce fait. Au moins... Au moins, elle ne semblait pas faire partie de ceux qui détestaient mon pays natal, ou qui se permettaient, vu la manière dont les autres nations l'avaient écrasé et puni, de le mépriser ouvertement... Et j'avais dans l'idée que ce n'était pas uniquement la présence de mon escorte qui l'empêchait de réagir autrement.

En tout cas, il était évident que je l'impressionnais, j'avais presque l'impression de la voir trembler alors qu'après avoir renouvelé ses excuses, elle se mettait en marche vers l'intérieur des bâtiments. Je la suivis sans faire d'histoires, jetant un regard à Neyus pour le prévenir qu'il était inutile de me suivre de trop près. Ce n'était pas ici, en compagnie de cette jeune femme, que je risquais de me faire attaquer, après tout...


"Encore une fois, vous ne m'avez pas offensée. J'ai bien conscience que vous n'avez pas fait exprès de me bousculer, et vous m'avez adressé vos excuses. L'incident est clos, cessez donc de vous faire du souci à ce sujet."

Si elle ne s'était pas excusée, là, cela aurait été autre chose, mais... Entre cela, et le respect qu'elle me manifestait, vraiment, je ne voyais pas pourquoi j'en aurais conçu de la rancoeur à son égard. Nous aurons été chez moi, peut-être aurais-je commencé par la morigéner en lui conseillant de faire plus attention, mais ce n'était pas la même chose.

J'appris ensuite qu'elle ne faisait pas partie des étudiants de l'université, contrairement à son frère. Ce qui devait expliquer sa présence ici. Et elle semblait fière de celui-ci et des études qu'il parvenait à mener... ce qui me semblait compréhensible, au vu de la renommée de l'université.


"Oh, je vois. C'est à lui que sont destinées les plantes que vous apportez, je présume ? Loin de moi l'idée de vous en empêcher, je peux vous accompagner pendant que vous vous acquittez de votre tâche, si vous le souhaitez."

Les compliments que je lui adressai ensuite la firent... glapir ? Si je haussai légèrement mon sourcil droit en signe de surprise, cela ne m'empêcha pas de trouver sa réaction parfaitement adorable. Elle semblait si timide et décontenancée... Et une telle manière de se mettre en retrait, avant de... me complimenter ?

La surprise s'afficha plus nettement dans mon expression, alors que mon guide s'empourprait et s'excusait de plus belle. Un doux sourire s'afficha sur mes lèvres, et je me rapprochai d'elle pour poser une main sur son bras. Mon autre main alla glisser un doigt sous son menton pour la pousser à relever le visage vers moi, tandis que je reprenais la parole :


"Vous n'avez pas à vous excuser, Sybille. Votre conduite n'a rien d'inexcusable, et je suis charmée d'apprendre que vous me trouvez belle. En outre, je n'ai pas la moindre envie de changer de guide. Je n'ai pas envie de discussion savante avec des étudiants cultivés, je préfère largement rester avec vous. Et puis, vous savez..."

Souriant à nouveau, je me penchai vers elle, pour rapprocher mes lèvres de son oreille et lui souffler, sur le ton de la confidence :

"Vous êtes très jolie également, vous savez ? Je ne plaisantais pas en disant que je vous trouve charmante. Vous avez une certaine spontanéité, une candeur que je ne vois pas tous les jours dans les cercles que je fréquente, et qui me plaisent beaucoup. Alors... Ne vous rabaissez pas ainsi," terminai-je en allant déposer un bref baiser sur sa joue, caressant sa peau de mes lèvres sans vraiment appuyer le contact.

[Hrp : Désolée pour le temps de réponse, j'ai un coup de mou en ce moment... J'essayerai de te répondre plus vite la prochaine fois ! >_<]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Citoyenne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Ylisse
Messages : 105
Date d'inscription : 12/02/2016
Localisation : Ylisstol - Ylisse
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa Mar 26 Avr - 14:16

What d'you want?- Hello... You're beautiful... -

Sybille

Elynoa

Plus les minutes en compagnie de la Reine plégienne s’attachaient les unes aux autres et plus Sybille commençait à se sentir quelque peu… étrange. Mal n’était pas la définition qu’aurait employé la jeune adoptée, loin de là. Cependant, elle sentait pertinemment son coeur devenir lourd et les battements de ce dernier si puissants qu’ils donnaient l’impression de pouvoir s’échapper d’une minute à l’autre de sa poitrine. Elle faisait pourtant de son mieux, réellement, pour ne pas succomber à ce genre de ressentis. Car Sybille avait honte. Honte d’elle-même, honte de ce qu’elle était… Honte de ce qu’elle commençait tout doucement à réaliser avec une certaine horreur dans les yeux.

Affronter ses désirs de jeune femme encore ingénue était bien trop lui demander pour l’heure, aussi profita-t-elle des perches tendues par sa comparse de l’instant pour rebondir du mieux qu’elle le pouvait. Le baiser faussement donné sur sa joue, cependant, failli la faire basculer en arrière. Heureusement, elle parvint à se retenir juste à temps, histoire d’éviter encore une fois une chute improbable. Son frère l’attendait après tout, elle ne devait pas traîner plus qu’elle ne l’avait déjà fait ! Ceci étant dit, en étant si prêt d’une telle forme de célébrité royale, son esprit lui faisait voir mille choses catastrophiques quant à ses piètres capacités à tenir debout correctement.

« Je…Je… Je vous re-remercie de votre… votre sollicitude, vraiment. Je… Je ne suis pas vraiment ha-habituée à recevoir tant d’éloges alors… Hum… »

Elle ne savait trop comment formuler ses pensées mais faisait réellement de son mieux. Et puis, au fond, derrière le rempart de sa timidité, la demoiselle avait réellement apprécié ces compliments. Elle qui était toujours ‘la sous-douée’, ‘la maladroite’, ‘l’immariable’, elle était tout à coup devenue.. autre chose. La nouveauté attire, ce fut de tout temps une variable inébranlable de l’être humain. Chez Sybille, ceci s’exprimait notamment par une incompréhension totale de la chose.

Pour tenter de pallier à ce qu’elle ne comprenait pas encore, l’ylissienne tenta de poser quelques questions à Elynoa. En d’autres circonstances, elle aurait probablement eut trop peur et trop honte de ce qu’elle était pour oser faire ce genre de choses mais dans l’optique de se débarrasser le plus vite possible des étranges sensations qui l’envahissait, elle se sentait presque pousser des ailes.

« Euh… Je me demandais… Comment est-ce, d’avoir une vie royale, à Plégia ? »

Une question comme une autre, certes. Mais une question qui pouvait être sujette à controverses dans le présent contexte.





PARDON POUR LE RETARD QQ
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chemin parcouru
Classe: Cavalière wyverne
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)
Voir le profil de l'utilisateur
Plegia
Messages : 28
Date d'inscription : 14/02/2016
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa Lun 2 Mai - 10:37

Le baiser que je lui fis sur la joue faillit la faire tomber en arrière, et je tendis la main pour la rattraper au besoin, sans que ce soit finalement nécessaire. Mais je ne m'attendais pas à une telle réaction et je me demandai, brièvement, si je l'avais mise mal à l'aise à ce point. Pourtant, il ne me semblait pas m'être comportée d'une manière particulière pour causer cela, je n'avais pas été désagréable ni hautaine, étant de bonne humeur...

Mais elle m'expliqua rapidement la raison de son trouble, ramenant un sourire sur mes lèvres. Si je n'avais eu que pour but de la flatter, en faisant fi de toute sincérité, sans doute aurais-je eu envie d'en rire. Mais pour l'instant, et dans mon état d'esprit, je trouvais cela touchant...


"Oh, je vois... Cependant, ce n'était pas de la sollicitude, mais réellement ma pensée à votre égard. Si vous n'aviez pas, je suppose, votre frère à aller voir, je vous aurais proposé avec plaisir de passer un peu plus de temps ensemble, je serais ravie de mieux vous connaître."

Après tout... Les voyages diplomatiques étaient généralement source de plus d'ennui que d'intérêt, même si je m'en acquittais du mieux que je le pouvais, sans prendre mes sentiments personnels en compte. Autant, par conséquent, profiter des occasions qui s'offraient à moi d'échapper un petit moment à toutes ces obligations.

"Si je n'avais pas peur de me montrer insistante, ou que vous n'osiez pas refuser, je pourrais suggérer que nous nous retrouvions après que vous ayez vu votre frère," ajoutai-je donc.

Sibylle me posa ensuite une question, et je passai une main dans mes boucles sombres, un geste habituel chez moi lorsque je réfléchissais. Que pouvais-je lui expliquer, qu'avais-je envie de lui expliquer de ma vie à Plégia ?


"Avoir une vie royale à Plégia... Je ne sais s'il est possible de définir cela en peu de mots. Tout d'abord, sachez que ma naissance n'est pas vraiment illustre. Ma famille fait partie de la petite noblesse désargentée et ravagée par les guerres. Avoir épousé Ashveil... Ce que je goûte le plus, je crois, est la liberté que cela me procure, de n'avoir de comptes à rendre qu'à une seule personne. Bien sûr, j'ai de nombreuses obligations, je l'aide à gouverner de mon mieux, mais je choisis moi-même mon avenir."

Je me rendis compte que je m'étais un peu perdue dans mon explication, et j'eus un rire d'excuse, me focalisant à nouveau sur Sybille.

"Pardonnez-moi, je vous ennuie peut-être avec mes histoires personnelles. Enfin, je suis heureuse, mon époux me fait confiance, je l'aide à permettre à notre pays de se relever, notre fils se porte bien et je puis vivre comme je l'entends, une fois mes obligations remplies."

J'eus une brève hésitation, la masquant sous un nouveau sourire, puis me décidai à ajouter, sur le ton de la confidence :

"Pour tout vous dire, nous acceptons même que l'autre prenne des amants si l'envie lui en prend. Je sais que je prends un risque en vous en parlant, nombreux sont ceux qui n'apprécient pas la remise en cause de la fidélité. Mais à nos yeux, que nous voyions d'autres personnes ne remet pas en cause le lien qui nous unit... Tant que je ne prends que des amantes, bien sûr, je ne peux pas courir le risque de tomber enceinte d'un autre homme."

Je savais que cela s'avérerait peut-être une erreur de me confier ainsi. Non pas que je craignais qu'elle lance une rumeur, j'avais suffisamment confiance en moi et en ma position pour ne pas avoir peur des on-dit. Mais elle pouvait s'indigner de mon comportement, être horrifiée de l'aspect extra-conjugal ou homosexuel de mes relations... Ou prendre peur en imaginant que j'étais par conséquent nécessairement en train de la draguer.

[Hrp : Pas de problème, va ♥ J'espère que la réponse te plaira et ne bouleversera pas trop Sybille !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What d'you want? || Elynoa

Revenir en haut Aller en bas

What d'you want? || Elynoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEA Shades of Sins :: Ylisse :: Themis :: Université des soins-
Sauter vers: